Rechercher
  • Vincent Stevenin Sophro

Sophrologie et hypnose : quelles différences ?


Avr 7, 2015 Publié Par Sophrologie-Actualité Dans Psycho Mots Clés Catherine Aliotta, Hypnose, Sophrologie, Top Santé

Comprendre les différences entre les deux techniques fait souvent partie des attentes du grand public.

Si on doit faire appel à leur genèse: la sophrologie créée par un neuropsychiatre dans les années 60 est à la base cousine de l’hypnose.

Pourtant, son évolution et les nombreuses sources d’inspiration orientale et occidentale dont elle s’est nourrie par la suite lui permettent aujourd’hui d’être dans sa pratique fort différente.

La singularité de la sophrologie réside en effet dans l’implication du corps dans sa dimension pratique et thérapeutique. La maîtrise de la respiration et la détente musculaire sont deux atouts et outils propres à cette technique.

Le magazine Top Santé interroge Catherine Aliotta, sophrologue sur cette question:

Cette discipline récente, apparue en Espagne en 1960, est une sorte de mix de l'hypnose et du yoga. Elle associe respiration, décontraction musculaire et visualisation d'images positives.

"Elle se distingue des méthodes de relaxation purement physiques par le fait qu'elle apprend à ne plus être submergé par ses émotions", explique Catherine Aliotta, directrice de l'Institut de formation à la sophrologie .

"Cependant, à la différence de l'hypnose, purement psychique, c'est une méthode réellement psychocorporelle, les deux aspects comptant à parts égales."

La sophrologie permet de se détendre et de chasser le stress par des exercices simples. Mais elle a également pour but d'apprendre à mieux se connaître afin de développer son potentiel.

Le sophrologue fait des suggestions, par exemple imaginer une situation agréable, un espace de sécurité... Il vise ainsi, comme dans l' hypnose , à induire une modification de l'état de conscience. Néanmoins, la sophrologie se pratique généralement en groupe (sauf si on veut travailler sur une problématique spécifique telle que troubles du sommeil, crises d'angoisse, etc.) et son objectif est que chacun puisse s'approprier la méthode, même si cela demande pas mal d'entraînement.


Est-elle reconnue par les médecins ?


Créée par un neuropsychiatre, Alfonso Caycedo, pour les malades de son service, la sophrologie a d'abord été utilisée dans le cadre médical (centres antidouleur, dentistes pour lutter contre la phobie de la roulette, sages-femmes, centres du sommeil), avant de se répandre comme outil de bien-être et de développement personnel. Des études ont montré que la sophrologie est efficace dans de nombreux troubles : insomnie, crises d'angoisse, maux de dos, de ventre, addiction, asthme, etc. Elle a même des effets positifs sur l'hypertension, les poussées de diabète, la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson.

Pour vous assurer du sérieux du thérapeute, vérifiez qu'il appartient à un syndicat professionnel (www.chambre-syndicale-sophrologie.fr).

Sources : http://www.topsante.com/medecine/medecines-douces/therapies-manuelles/sophrologie-quelle-difference-avec-l-hypnose-247487

0 vue
  • Twitter Clean
  • w-facebook

​© 2015Vincent Stevenin Sophrologue. Proudly created with Wix.com